Rechercher
  • vincentdepaepe

La capsulite à l’épaule : causes et traitement

Mis à jour : févr. 2



Connaissez-vous la capsulite rétractile à l’épaule (épaule gelée)? Peut-être connaissez-vous un proche qui a eu cette condition? Ou vous-même?

Un peu d’anatomie!


La capsule articulaire est une membrane qui entoure certaines articulations. Lorsqu’il y a présence d’inflammation à la capsule, on parle alors de capsulite. Lors des premiers stades, l’inflammation est très intense et limitante, rendant tous les mouvements de l’épaule très difficiles et douloureux. Puis, elle se rétracte progressivement et l’épaule devient de plus en plus raide. Les patients atteints d’une capsulite vont se plaindre d’intenses douleurs et raideurs aux mouvements d’élévation des bras, mettre la main dans le bas du dos, se laver les cheveux, s’habiller, s’attacher dans la voiture, etc.


La capsulite est donc une pathologie progressive et douloureuse à l’épaule. Elle se caractérise par une perte d’amplitude des mouvements de l’épaule. Lors d’une capsulite, les mouvements à l’épaule sont très raides, surtout les rotations externe et interne (incapacité de mettre la main dans le bas du dos par exemple) et l’abduction (lever le bras sur le côté comme faire un ange dans la neige).


Peut-être que vous vous demandez pourquoi j’ai écrit un article par rapport à cette douleur à l’épaule. En fait, c’est une condition très fréquente, même chez les sportifs!! En cette période de confinement et de sédentarité, je traite fréquemment des patients qui présentent une capsulite à l’épaule.

Quelles sont les causes?


La capsulite rétractile est idiopathique, c’est-à-dire, sans cause connue. La science arrive toutefois à associer certains facteurs. La capsulite rétractile serait due à une réaction du corps suite à un traumatisme à l’épaule, une chirurgie, un stress psychologique important, une immobilisation, la présence de certaines maladies métaboliques comme le diabète et certaines conditions neurologiques. Elle affecte davantage les personnes de plus de 40 ans. Finalement, les femmes en sont plus souvent atteintes que les hommes.


Fait intéressant : les diabétiques ont 5 fois plus de chance de développer une capsulite que les non-diabétiques. Une personne qui a déjà eu une capsulite à une épaule a plus de chance de développer une capsulite à l’autre épaule! Il faut bien prendre en charge cette condition pour éviter la chronicité et les récidives.

Comment la traiter?


La capsulite de l’épaule est une condition qui répond en général très bien à l’approche qu’utilisent la kinésithérapie, aidée de la thérapie manuelle orthopédique. Nous vous suggérons de nous consulter le plus tôt possible.


En collaboration avec le médecin et le radiologiste, votre kiné-thérapeute manuelle vous propose le protocole suivant (adapté à votre condition et vos objectifs) :


1. Prise en charge rapide en kiné (2 à 3 visites par semaine)


Techniques utilisées :

- traitement à l’épaule, le cou, le dos, l’omoplate, etc : La région du haut du dos peut être travaillée pour gagner du mouvement et diminuer les douleurs.


- Exercices de mobilité (assouplissement) de l’épaule (voir en détails plus loin)

- Exercices de renforcement, d’endurance, de stabilité

- Rééducation posturale

- Éducation de la condition (les gens doivent bien comprendre leur problématique!)

- Autres : taping, électrothérapie (réduction de la douleur), etc





2. La prescription d’exercices


Le kiné vous enseignera des exercices à faire à tous les jours. Les patients les plus assidus ont plus de chance de récupérer rapidement!


Je vous invite à venir me consulter une prise en charge rapide et efficace, dans le respect de la douleur, dans mon centre médical à Woluwé-Saint-Lambert, Avenue Marcel Thiry 20.


Vincent De Paepe

Kinésithérapeute

Thérapeute manuelle orthopédique

Wolu20 medical center

Woluwé-Saint-Lambert


#accessphysio



Posts récents

Voir tout